Mayas, les belles ! – Fondation Melipona Maya

13 juin – Tulum Ville.

C’est en collectivo, mini-bus mexicain typique, que nous arrivons à proximité de l’hôtel Don Diego de la Selva où nous attend Stéphane.

Revenons une quinzaine d’années en arrière : Stéphane, amoureux des abeilles, possède des ruches dans le nord de la France et partage son temps entre l’apiculture et son travail de consultant à Paris.

Un jour, il décide avec son compagnon de quitter définitivement la France. Rapidement, c’est sur le Mexique que leur choix se positionne. Ils ouvrent alors un hôtel à Tulum.

Retour aux sources

Rattrapé par sa passion, Stéphane crée rapidement au Mexique, son premier rucher d’abeilles Mellifera.
Il connaissait, de part des lectures, la présence dans le pays d’abeilles natives, les Melipona, petites abeilles aux yeux bleus sacrées pour les Mayas.
Mais alors que ses recherches s’intensifient, il réalise qu’elles sont en voie de disparition. Avant 2010, retrouver une colonie de ces Melipona, et même dans les villages Mayas, relève du casse tête.

Stéphane, bien décidé à relancer la culture des Melipona, part à la recherche de ruchers dans la région. Fort de ses connaissances sur les abeilles, il est particulièrement bien accueilli par la communauté Maya. Persévérant, il trouve quelques ruchers qui lui permettent de lancer une culture. C’est l’occasion de réunir des scientifiques et chercheurs dans la région.

La fondation Melipona Maya

Décembre 2012 : partout on s’inquiète de la fin du monde, annoncée le 21 décembre. Pour être plus juste, il s’agit en fait de la fin d’un cycle chez les Mayas, qui redémarre toujours par un nouveau.
Profitant de cet événement qui résonne particulièrement au Mexique, Stéphane décide d’inviter les dignitaires Mayas de la région afin de leur présenter ses ruchers.
En voyant les abeilles et entre autres la Reine, les dignitaires Mayas rentrent dans un état second, prient, pleurent…
L’événement crée un véritable engouement et Stéphane et ses ruches font la Une de tous les journaux locaux dès le lendemain.
Il prend alors conscience que cette relation avec les Melipona est toujours très forte pour les communautés.

Stéphane réalise que l’élevage des abeilles Melipona doit à tout prix se faire avec en collaboration avec les Mayas.

La fondation Melipona Maya voit alors le jour. Ainsi, toutes les activités et projets initiés sont pensés pour inclure les communautés indigènes afin de ne pas les écarter et faire revivre les traditions ancestrales liées à la Meliponiculture.
Un centre de reproduction de colonies et production d’essaims est crée. Ces essaims ont été peu à peu distribués dans différentes communautés mayas. Celles-ci étant très pauvres, les ruches ne sont pas données mais mises à disposition pour éviter qu’ils ne les revendent. Cependant, elles bénéficient de l’usufruit des ruches et des récoltes de miel. Depuis 2013, la Fondation recense la production de plus de 300 essaims !

Mais Stéphane ne souhaite pas s’arrêter pas là ; la fondation, qui compte aujourd’hui cinq collaborateurs, est mobilisée sur divers projets comme la mise en place d’un partenariat avec l’Université interculturelle maya du Quintana Roo, afin de proposer une formation de qualité à la culture des abeilles Melipona. Aussi, ils réfléchissent au meilleur moyen de commercialiser leur miel afin de ne pas gaspiller les productions et en faire bénéficier aux communautés.

Nous avons eu la chance et l’honneur de pouvoir goûter le miel. On vous le garantit, il est EXCELLENT …!

Plus d’infos sur www.meliponamaya.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *