Bien vu ! – Braille Bricks

9 mai – Saõ Paulo

C’est dans le quartier de Vila Mariana que nous découvrons la jolie façade jaune vif de la Fondation Dorina Nowill.

L’histoire de la fondation

Après avoir perdu la vue en 1936 à l’âge de 17 ans, Madame Dorina Nowill a été forcée de stopper brutalement ses études. A cette époque, au Brésil, aucune faculté ne disposait de livres et manuels traduits en braille. Néanmoins, elle persiste et réussit à intégrer une école classique grâce à l’aide d’un professeur qui l’accompagne.
Après avoir été diplômée, elle se rend aux États Unis où elle est étonnée par le nombre d’ouvrages traduits en braille dans le pays. Mûri alors dans son esprit l’idée d’ouvrir sa propre bibliothèque, à Saõ Paulo.

De retour au Brésil, elle entreprend très rapidement la création d’une fondation afin d’aider les personnes atteintes de déficience visuelle. Aujourd’hui, sa fondation est la principale d’Amérique du Sud. Elle est à l’origine de 80% de la production et de l’édition des manuels fournis aux écoles spécialisées par le ministère de l’éducation brésilien.

Le projet Braille Bricks

En 2016, en collaboration avec l’agence créative Lew’Lara/TBWA, la fondation lance le projet Braille Bricks, dont l’objectif est de faciliter l’apprentissage du Braille aux élèves atteints de déficience visuelle tout en s’amusant.

Le concept ? Chaque brique représente une lettre de l’alphabet Braille et assemblées comme on pourrait le faire avec des Lego, ces briques forment des mots. Épatant de créativité, ce projet se concentre à la fois sur l’éducation des enfants malvoyants mais aide aussi à leur intégration.

Aujourd’hui, la fondation Dorina Nowill est à la recherche d’un partenaire afin de pouvoir produire les Braille Bricks à grande échelle, dans l’espoir de fournir cet incroyable outil ludique à un maximum d’enfants, dans le monde entier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *