Surprenant Joburg

30 mai – Aeroport de Johanesbourg

Après un safari au Parc Addo où nous avons eu la chance d’approcher au plus près éléphants, zèbres, buffles ou phacochères, quatre jours pour visiter Johanesburg et faire taire le mythe d’une ville uniquement violente et dangereuse.

On apprend que le développement de Johanesbourg, située à environ 50km de la capitale Pretoria, est du à la découverte de mines d’or au milieu des années 80.

On découvre un Jozy arty dans le quartier émergent et alternatif de Maboneng où se côtoient galeries, ateliers d’artistes, boutiques et restaurants.

On dîne avec l’ultra-créatif et généreux Guy Lieberman. Fondateur du projet Giant Flag, visité quelques jours avant à Graff-Reinett, entrepreneur social et activiste, il a combattu pour la liberté au Tibet et a été l’intermédiaire lors des rencontres du Dalaï Lama avec Nelson Mandela. Quelle joie de partager ce moment aussi enrichissant qu’inspirant!

On fait face à la dure réalité du passé du pays au Musée de l’Apartheid.

On flâne dans le quartier paisible de Melville dans de longues avenues aux arbres en fleurs.

On échappe au tumulte de la jungle urbaine de Joburg pour retrouver le calme et la sérénité dans la sublime Satyagraha House, maison historique où Gandhi séjourna et élabora sa désormais célèbre philosophie.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *